Projet citoyen et sexisme : RDV avec l’association ARELIA.

par Fabienne Hoffman

Jeudi 16 mars 2017, les élèves de 2de07 sont réunis au CDI pour passer 2 heures en compagnie de Chistelle Colle assistante sociale et Estelle Poterlot, éducatrice spécialisée. Elles interviennent à Nancy pour l’association ARELIA auprès de femmes et d’enfants ayant subi des violences conjugales.

La diffusion de la vidéo mademoiselle suscite la réaction des élèves. On y voit une jeune femme subir propositions sur propositions dans la rue. Cette forme de harcèlement permet d’introduire la notion de sexisme ordinaire.

Un dialogue s’installe entre les jeunes et les intervenantes. Les numéros 3919 (numéro d’écoute national, gratuit et anonyme) et 119 (à destination des jeunes en danger) sont expliqués.

Le sujet du sexisme et des violences faites aux femmes voire aux enfants est délicat et intime. Par le biais de questions sur papier, les jeunes s’expriment et osent demander
"est-ce que les ados peuvent régler un problème de couple ?"
ou encore "quelle est la peine maximale pour une personne accusée de violences conjugales ?" .

Les classes de 2de7 et 2de8 impliqués dans le jeu citoyen Egalité & discrimination ont également un temps de sensibilisation le jeudi 23 mars 2017.


Leurs mots à l’issue de la rencontre :

" j’ai appris que lorsqu’un homme ou une femme est battu, il peut se tourner vers quelqu’un, une association ou autre"
" cette intervention nous a sensibilisés à intervenir si on est témoin..."
"les violences dans le couple affectent aussi les enfants"
"intervention très intéressante car cela nous met en garde"

Partager cette page