Théâtre, amour et CPGE

par Fabienne Hoffman

Le 30 janvier dernier, les classes préparatoires scientifiques du lycée Cormontaigne ont eu une fois de plus rendez-vous avec le théâtre et la philosophie !

C’est la troisième année consécutive en effet que Samir Siad et Cédric Altadil, comédiens de la troupe Le théâtre En partance viennent proposer une lecture théâtralisée des œuvres au programme de lettres en CPGE scientifique, relatives cette année au thème de l’amour.

Ils présentaient des extraits du Banquet de Platon, et en particulier du discours de Diotime. On nous dit de Socrate qu’il est expert dans les choses de l’amour, quoique par ailleurs il prétende ne rien savoir. Or voilà qu’au moment de prononcer son éloge de l’amour, il laisse la parole à une femme, une voyante, prêtresse de Mantinée. Et la voyante Diotime dévoile à Socrate l’échelle amoureuse, qui conduit du désir des beaux corps à celui des âmes belles, des actions belles, des savoirs beaux, jusqu’à contempler ce qui ne se peut voir, le Beau en soi, sans forme ni couleurs, éternel et infini, face-à-face qui seul peut sauver nos vies de l’inauthenticité.


Pour la seconde 4, la TL, la terminale Morea et les trois classes de CPGE, pas facile de suivre Platon sur ces sentiers de crête ! Mais aussi quel souffle et quelle beauté dans l’interprétation de Samir.
Merci à nouveau à lui et à Cédric.

Partager cette page